Tuez un salaud ! Le Soviet 1


de

Roman dédié à Jacques Mesrine

Résumé

TUEZ UN SALAUD !

« Où que vous soyez, qui que vous soyez, il y a un salaud qui vous empêche de vivre. Politicien, ecclésiasti­que, militaire, flic, patron, promoteur, fonctionnaire, douanier, chef de service, petit chef, huissier, contrôleur, bureaucrate, banquier, etc. (liste non exhaustive).

«Tuez-le.

«Vous accomplirez un acte de salubrité publique.Vous réaliserez par la même occasion une œuvre d’art du plus haut niveau.

«La campagne « TUEZ UN SALAUD ! » vous offre aussi la possibilité de satisfaire votre sens de l’altruisme. En tuant celui qui vous gêne, vous tuez aussi celui qui gêne les autres.

«Soyez moderne. TUEZ UN SALAUD.

«Soyez branché. TUEZ UN SALAUD.

«La vie est courte. TUEZ UN SALAUD.

«Pensez aux autres. TUEZ UN SALAUD.

«Prenez votre pied. TUEZ UN SALAUD.

«Le premier salaud d’envergure nationale mourra le 19 mars 1986, à 16 heures. Tuez vous-même le second.

«N.B. : Si vos convictions intimes vous interdisent d’ôter la vie à quelque animal nuisible que ce soit, nous vous invitons à accomplir le même acte de façon symbolique, en détruisant, par exemple, un monument à la gloire d’un ou de plusieurs salauds notoires, ou encore une œuvre d’art dégoûtante de votre choix.»

Prix: 13 €