Toilettes publiques – Privezioù publik


de

Descriptif :

Ce livre a deux sens de lecture. D’un côté Toilettes Publiques entièrement en français et de l’autre côté une version bilingue mélangeant les langues françaises et bretonnes Privezioù publik. C’est une pièce de théatre créée et interprêtée par la Compagnie Paritito de Brest. Plusieurs représentations sont prévues en 2016 en Bretagne mais aussi au cours d’évènements féministes.

Illustration de couverture et affiches du spectacle : Stéphanie Doroche

couvertureprivezioubzh

Résumé :

Privezioù, en langue bretonne, ce sont les espaces privés. Les toilettes publiques sont donc en breton, littéralement, des privés-publics, espaces réservés à l’intime, au tabou et au caché, mais aussi réels espaces de rencontres et de la circulation anonyme, traversés par les failles visibles de la société : les frontières linguistiques, sociales, culturelles, les frontières sexualisées, les peurs du sale et de ce qu’on met dedans. Les odeurs des autres.
Dans ce lieu de confluence du public et des privés, les toilettes publiques d’une galerie marchande, quelque part en Bretagne, des femmes se croisent et se parlent. Ça vit, ça rit, ça clope, ça danse et ça s
e laisse pas faire. Ça s’échange des paroles impossibles et ça s’écoute comme ça peut. Ça parle en images et ça peint des silences. Ça se méprise et ça s’aime. Ça vivra jusqu’à demain.


Il y a Marjanik qui technicie vaillamment la surface et apprend la langue de ses grands-parents, Leila la très légère aux multiples conquêtes et à l’humour ravageur, Abigaëlle qui veut croire au sens de son métier jusqu’à ce que… Et puis il y a Libellule, bien sûr. Mais d’où sort-elle et comment fait-elle pour ne vivre qu’entre femmes ? Existe-t-elle vraiment d’ailleurs ? Aime-t-elle les femmes ou juste une ? Raconte-t-elle la vérité ? Et puis, surtout, qui dort dans les toilettes ? Qui pleure derrière la porte ?


Le réalisme magique de la pièce permet de poser fraîchement des questions politiques fondamentales. Que reste-t-il au XXI° siècle des paroles des femmes, entre femmes ? Comment se vivent nos féminismes ? Que reste-t-il à vivre sans ? Comment circule entre femmes la parole sur les violences ? Qu’avons-nous à nous dire qui ne nous fasse mal ? Quelle part prend la langue dans nos vies privées et publiques ? Qui parle quels mots et dans quelle langue ? Qui peut encore se permettre d’écouter les autres femmes? Où en sont nos solidarités ?


Présentation de l’auteure :

Mélanie Giotto est dramaturge, actrice et metteuse en scène.

Prix: 14 €


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...