« Outrage » sélectionné pour le prix de la Ligue de l’Imaginaire 2017

couvertureOutrage

Communiqué de presse : Rennes, le 22 juillet 2016

Le roman pandémique du médecin bettonais Yves Tanguy en lice pour le prix de la Ligue de l’imaginaire.

Pendant tout l’été et jusqu’à fin août, les lecteurs auront à choisir le lauréat du prix de la Ligue de l’imaginaire.

Outrage d’Yves Tanguy publié par la maison d’édition rennaise, les éditions Goater, dans sa collection polar, est un petit bijou, qui grâce au bouche à oreille, se retrouve sélectionné avec 5 autres romans issus de maisons d’édition prestigieuses. Sa couverture que l’on doit au dessinateur rennais Morvandiau n’y est sans doute pas pour rien.

La sélection :

Lux, de Maud Mayeras (Anne Carrière)
Quand la neige danse, de Sonja Delzongle (Denoël) (Existe en poche Folio)
Rural noir, de Benoit Minville (Série Noire Gallimard/Folio policier)
Outrage, de Yves Tanguy (Goater Noir)
Bienvenue à Cotton’s Warwick, de Michael Mention (Ombres Noires)
Journal d’un vampire en pyjama, de Mathias Malzieu (Albin Michel)

Outrage est la surprise de cette sélection et vu le succès recueilli auprès de ceux qui l’ont lu, il a de bonne chance d’être le coup de cœur de l’été des lecteurs. Il faut dire que son parrain de la Ligue de l’imaginaire, David Khara, a lui aussi connu un succès inattendu. Et ce n’est pas Franck Thilliez, spécialiste des pandémies effrayantes et lui aussi membre de cette Ligue de l’imaginaire, qui reniera cet ouvrage qui renouvelle le genre.

Un roman de genre qui évoque une pandémie de rage dont l’épicentre devient vite un hôpital de la banlieue parisienne. On y suit les évolutions de la pandémie et les atermoiements des autorités. En parallèle, c’est aussi l’histoire et le journal d’un jeune garçon au chevet de son amoureuse dans le coma dans ce même hôpital.

Voici quelques commentaires publiés sur les réseaux sociaux au sujet de ce livre :

« De l’humour (noir), des personnages pittoresques et attachants, de bonnes scènes d’action, toujours surprenantes, et une dose de « gore » subtilement dosée, mais bien présente.
Par sa qualité, le style de l’auteur tranche (dans le vif) avec la plupart des romans du genre. L’intérêt réside – entre autre – dans le décor de l’histoire (Paris et sa proche banlieue) qui donnent le sentiment « d’y être ».
Dom, commentaire Amazon, 2015

« On ne perd pas une miette de l’évolution de ce terrible virus dans ce roman parfois inquiétant, mais surtout terriblement difficile à lâcher ! Une très bonne surprise ! »
Le cercle des bouquineuses compulsives anonymes, mai 2016

« Vraiment une très belle découverte non seulement par la construction alternée des narrateurs et le rythme soutenu qu’elle apporte, mais aussi par l’humour qui allège la situation pandémique effroyable. Une réussite à n’en pas douter que ce livre de « zombies » pas vraiment « zombies ». »
The Love Book, mars 2017

« L’auteur nous offre des dialogues géniaux, drôles qu’on en oublie le côté dramatique de l’histoire. Une jolie découverte pour moi qui m’a fait du bien. »
Sens critique, avril 2017
« Mariage réussi du film d’horreur et du conte de fées », Place Publique, 2016

Alors Comment voter ?

Pour voter, vous pouvez vous connecter sur le site de Cultura (75 magasins en France), partenaire de ce prix, sur le lien suivant : http://communautes.cultura.com/t5/Actualit%C3%A9s/Prix-Ligue-de-l-Imaginaire-Cultura-votez-pour-votre-roman/ba-p/93287

Ligue de l’imaginaire et processus :

La Ligue de l’Imaginaire est un collectif d’auteurs, de scénaristes et de réalisateurs particulièrement attachés à l’invention, la création et la mise en scène d’univers fictifs pour le plaisir des lecteurs et des spectateurs. Elle réunit à ce jour 17 membres :
Bernard Werber, Barbara Abel, Maxime Chattam, Patrick Bauwen, Franck Thilliez, Jean-Luc Bizien, Bernard Minier, Eric Giacometti, Jacques Ravenne, Mireille Calmel, David Khara,  Henri Loevenbruck, Ian Manook, Laurent Scalese, Sébastien  Drouin et Amélie Andrieux.
Pour découvrir qui sera l’heureux lauréat du Prix de la ligue de l’Imaginaire, nous vous donnons rendez-vous au festival Lisle noir à Lisle sur Tarn (81) le 23 et 24 septembre 2017. Ce festival du polar réunit les auteurs les plus prestigieux et devient l’un rendez-vous incontournable de tous les amateurs du genre.
Les livres ont été sélectionnés par les membres de cette ligue puis départagés par une dizaine de bloggeuses et bloggeurs littéraires. Ce qui fera de ce prix un vrai prix des lecteurs, tant dans sa sélection que dans son palmarès.

Résumé :
Des cas de rage sont décelé dans une banlieue de Paris. Une rage particulièrement contagieuse et mortelle en quelques jours. La pandémie de rage se développe à une vitesse folle et bientôt l’hôpital est mis en quarantaine laissant à l’intérieur une partie du corps médical et quelques patients dont un enfant accroché au chevet de sa bien aimée dans le coma.
La survie va s’avérer particulièrement difficile. Car entre les malades contagieux passés en mode zombie et un mystérieux commando, la vie des rescapés à l’hôpital ne tient plus qu’à un fil. Qui se cache derrière cette maladie virale d’un nouveau genre ? Quel rôle joue les pouvoirs publics et une ministre très ambitieuse ?
Un roman de genre, qui nous fait passer de l’effroi à l’émotion, du suspense au sourire. Une réussite.

Présentation de l’auteur :
L’auteur de Chonzac et Les 3 singes est un adepte des genres ou des sous-genres. Son précédent livre aux éditions Goater, Krieg, explorait les arcanes de la finance dans un thriller économique sur fond de tempête et de guerre de succession.
Avec Outrage, c’est la pandémie, la rage, des malades en mode zombie, qui bouscule la routine d’une banlieue parisienne et d’un hôpital.
L’auteur, par ailleurs médecin, excelle dans le récit de la progression de la maladie, des efforts pour la soigner et le fonctionnement d’un hôpital confronté à la pire catastrophe de son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *